Le CCAS

Missions et actions

Le Centre Communal d’Actions Sociales (CCAS) de Paslières, en partenariat avec les assistances sociales de notre secteur, a pour but :

  •      l’aide aux familles concernant les frais de transport scolaire (voir les conditions en Mairie),
  •      l’attribution d’aides ponctuelles lors de difficultés financières exceptionnelles,
  •      la distribution des colis du 3ème âge, accompagnée d’une journée festive.

Composition

Le CCAS est géré par un Conseil d’Administration qui est composé :

  • du maire qui en est le Président de droit, et, en nombre égal :
  • de membres élus en son sein par le conseil municipal,
  • de membres nommés par le maire parmi les personnes non-membres du conseil municipal. 


Vos représentants au CCAS  :

Elus municipaux : Patrick SAUZEDDE (Président), Marina DA COSTA (Vice-Présidente), Jacqueline BOUCHEYRAS, Monique CHARRET, Cyril MEUNIER, Valérie NERON et Sandrine ROCHE.
Membres nommés (non-élus) : Jean-Claude BALICHARD, Laëtitia BENOIT, Annick BOUTHIER, Noëlle CLOCHET, Patrick PRODEL et Lise SEGUIN.

Bilan de l'année 2020

Tout en maintenant la distribution des colis de nos ainés et le suivi ponctuel d’aides sociales, l’envie de développer de nouveaux projets s’est fait ressentir.
C’est ainsi qu’est née l’idée d’un concours de « villages fleuris » qui viendra créer du lien social entre générations et un peu de vie dans nos petits lieux-dits ! (voir l'actualité en cliquant ICI)

Le 7 novembre 2020, une collecte aurait dû se tenir à la salle des fêtes pour les sinistrés de l’arrière-pays niçois. Cet évènement, mené par Jacqueline BOUCHEYRAS, a dû être annulé en raison des mesures gouvernementales alors en vigueur. Un grand merci à Thiers Palette, à la Celta, à Astic Emballage et aux Transports Combronde pour leur soutien (fourniture du nécessaire pour le conditionnement et acheminement de la collecte). Les communes de Puy-Guillaume et Limons devaient regrouper leurs collectes avec la nôtre.
Les membres du CCAS n’hésiteront pas à mener différentes actions dès que la crise sanitaire le permettra.