Le budget

UN BUDGET 2020 STABLE PAR RAPPORT À 2019

 

 

Le budget 2020 a été voté lors du Conseil Municipal du 18 juin.
Pour l’année 2020, le budget total de la commune s’élève à 3,2 M €.
Il est réparti en 2 sections : le fonctionnement et l’investissement.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour la 9ème année consécutive,
le Conseil Municipal a décidé
de ne pas augmenter
les taux des taxes locales.

LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT S’ÉLÈVENT À
1 903 919 €
(- 8 % PAR RAPPORT À 2019)

Cette section est destinée à la gestion courante de la commune :

  • les dépenses courantes et régulières (eau, électricité, combustibles, carburants, téléphone, affranchissement, transport et fournitures scolaires, cantine…),
  • les salaires et charges du personnel,
  • les indemnités des élus,
  • l’entretien des bâtiments, de la voirie, du matériel,
  • les contributions aux différents services intercommunaux, au service incendie

LES DÉPENSES D’INVESTISSEMENT S’ÉLÈVENT À
1 263 434 €
(+ 16 % PAR RAPPORT À 2019)

Cette section sert à financer les réalisations de la commune :

  • l’achat de matériel et véhicules,
  • les travaux, comme le programme annuel de voirie,
  • mais également les projets d’aménagement importants.

Un projet d’aménagement commercial et un projet d’habitat locatif ont été prévus dans le budget en 2020.
Dans le contexte de crise sanitaire, ces deux projets n’ont pas pu être lancés et ont donc été reportés sur 2021.

Pour faire face à ces dépenses, la commune s’appuie sur des recettes d’un montant de 3,2 M €,
dont 1 903 919 € de fonctionnement et 1 263 434 € d’investissement.

      LES RECETTES S’ÉLÈVENT À 3,2 M €

      Elles sont alimentées par :

      • l’excédent du budget de fonctionnement de l’année précédente,
      • des dotations de l'État et des subventions de différents organismes publics,
      • les impôts et taxes,
      • les produits de cessions (vente de terrains communaux, de véhicules…),
      • la facturation des services proposés par la commune (cantine, garderie, transport scolaire…),
      • les loyers (habitat, cimetière…), 
      • ainsi qu’un éventuel recours à l’emprunt.